Le fixie est-il une mode qui va décliner rapidement ?

16
Commentaires (laissez le votre !)

Je vais vous parler de ma propre expérience pour répondre à cette question. Tout d’abord je me suis intéressé au fixie bien avant l’effet de mode, tout en étant un peu influencé tout de même par un ami qui en avait monté un en provenance du Japon.
En tant que designer c’est d’abord le look qui m’a beaucoup plus, le style racé et minimaliste de l’engin. Le fixie de mon ami avait des petites touches fluo ce qui lui donnait un style original et inimitable (à l’époque).

question pignon fixe

Mais le truc, c’est qu’à aucun moment son pignon fixe ne m’a donné envie de rouler, j’imaginais le pédalage de grand père en sortie du dimanche avec son cycliste et son maillot jaune. A l’époque je ne jurais que par le bon vieux VTT (lol), surement dû à son look de vélo de course. Quelques semaines plus tard, j’ai pu tester un single speed dans un premier temps et c’est à ce moment que j’ai compris le principe du pignon unique. Par contre, en goutant aux joies de la vitesse, j’ai également gouté à la douleur de l’effort (mal aux cuisses).

Plus tard en testant un pignon fixe, j’ai trouvé le Saint Graal !!! J’ai retrouvé les sensations que j’éprouvais lors de la pratique du skate, que je pratiquais de moins en moins n’ayant plus mon physique d’ado et à cause de l’image « has been » (le gars qui va au boulot avec son skate à 35 ans lol).

Pour moi le fixie fût un exutoire, sans compter la satisfaction de monter son propre vélo et de le customiser. Je pense que pour certains jeunes, il peut même être un tremplin vers la piste, qui sais, le fixie va peut être nous faire découvrir le futur Grégory Baugé…

Pour conclure je dirais que même si le pignon fixe fait office de mode maintenant, dés que sa pratique arrivera à maturité, et je pense que nous ne sommes qu’au début très loin des américains, australiens et autres japonais, les vrais passionnés relaieront leur savoir et leur passion aux plus jeunes et le fixie deviendra l’un des standards du vélo moderne.

question fixie