Les customisations de fixie à la mode japonaise

7
Commentaires (laissez le votre !)

Nous savions les Japonais un brin excentriques et nous titrions d’ailleurs notre ancien article « Les fixies japonais ne sont pas les fixies de Paris… » et bien nous avons trouvé mieux, ces images tirées d’une compétition de design de vélo qui élève encore d’un niveau la personnalisation de ces vélos nippons. Si en France nous avons en grande majorité choisi l’école de la sobriété des vieilles pièces françaises et des montages rétros, les japonais eux qui ne possèdent pas notre culture et notre historique du vélo, travaillent les vélos en s’inspirant de leur univers fait de couleurs de mangas et d’objets hightech. Le résultat est détonant et passerait certainement pour ultra kitch dans nos contrés (à l’instar de ce fixie pokemon, du tigré jaune ou de tous ces effigies de héros de manga que je ne connais pas…). Malgré tout, l’on peut apprécier le travail réalisé sur les cadres et les finitions. Personnellement j’aime bien le rendu de leurs roues pleines déco même si j’opterais pour une version moins voyante.

Je vous laisse juger par vous même…

fixie nintendo pokemon

fixie manga noir bleu

on sent la touche féminine sur ce single speed

fixie rose manga

fixie noir jaune zebre

pignon fixe corima blanc

Le TOP 5 des tatouages de fan de vélo # conceptuel

4
Commentaires (laissez le votre !)

Aujourd’hui on va s’intéresser aux tatouages des cyclistes! Bon, évidemment, je ne vous parle pas d’un petit tribal à vous faire poser en bas des reins pour avoir l’air sexy quand se découvre votre bas du dos pendant un ride endiablé ! Non, nous allons nous intéresser au tatoo conceptuels des riders. Et dans ce domaine, vous allez voir, les cyclistes ont de l’imagination à revendre !


1) Des ailes au pattes :

Voilà un tatouage bien réalisé avec un principe original. à droite l’emplacement du plateau à gauche la manivelle ça évite de se trompé de côté. On retrouve grâce au design de l’aile une belle allégorie à la liberté qu’on peut ressentir en s’éclatant avec son vélo ! et c’est un peu l’impression que donne le pédalage en fixie lorsqu’on laisse nos jambes se faire entrainer par le pignon fixe.

velo-en-vole

2) Le tatoo « Ikea » :

Encore un principe bien sympa : un pignon en pièces détachées, version dessin industriel ! au cas ou vous auriez besoin de remonter votre pignon… ça ressemble beaucoup a la notice IKEA de mon meuble télé… donc l’allusion était vite trouvée ! Plus sérieusement, le détail apporté à chaque élément, du petit boulon au pas de vis est assez impressionnant, et le jeu d’ombres, qui donne un effet « cambouis » à l’ensemble permet d’obtenir un très beau réalisme ! En résumé : Wouhaaaa cool !

montage du pignon tatoo

3) Le tatouage à méditer :

À une époque où bien des gens ont un peu peur de choquer en osant faire allusion à des sujets tabous, voila un biker qui met les pieds dans le plat ! Un tatouage simple sur chaque mollet, un vélo, un fauteuil roulant. On pourra toujours mettre en avant l’aspect éducatif ou préventif : Je sais que sur un fixie on se croit parfois le roi du bitume à bruler des feux, ou à rouler brakeless mais se tatoo doit nous rappeler à l’ordre la vie vaut parfois mieux qu’un surplus d’adrénaline. A méditer….

accident-de-velo

5) The real rider

Ce tatouage que je trouve super sympa sur les genoux de ce cycliste. Tout simple, mais qui reflète bien l’état d’esprit du cycliste dans sa version passion : Pouvoir s’échapper de la réalité grâce à sa monture : et la cicatrice au genou en dit long sur les kilomètres parcouru… À méditer !

cicatrice-vélo-tatouage

5) L’évolution du biker :

C’est vrai, ce tatouage m’a bien fait rire… La grande marche de l’évolution, partir du singe, passer par l’homme préhistorique pour arriver sur son vélo, et retrouver sa position voûtée du départ, c’est plutôt marrant. Les souci, La réalisation n’est pas terrible et c’est un peu du réchauffé… remix sur le thème de l’évolution.

evolution-velo-tatoo

6) Le tatouage « chinois » : Un bonus

Alors celui-ci… pfiou…que dire ? Pour le faire figurer en haut du classement, il faudrait rebaptiser mon article « Flop 5 » ! L’idée de départ est pourtant assez originale, et conceptuelle pour le coup ! Mais apparemment créer un vélo en utilisant un graphisme type calligraphie chinoise, c’est pas si simple… Enfin le rendu est horrible.. C’est que c’est un tatouage, pas une décalcomanie ! Le pauvre…ça va rester sur sa jambe toute sa vie…

velo-chinois

Autre article sur le même thème

un fixie pendu au plafond

2
Commentaires (laissez le votre !)

Voilà mon rêve pour accrocher mon fixie,  aucun problème d’encombrement… donc si vous avez un loft à louer je suis preneur. je cherche encore à comprendre comment il redescend son pignon fixe.

fixie pendu au plafond

Le Keirin la version japonaise de nos Pistard « effort, chute et argent »

 
Soyez le premier à commenter !

keirin fixie vert
Voici un focus sur le KEIRIN ce sport Japonais encore méconnu dans nos contrées, empreint de cette culture nippone si particulière. Jonathan de Villiers photographe ayant déjà eu des parutions dans Le New York times, s’est plongé dans le quotidien de ces gladiateurs des pistes. La course est régi par un ensemble de règles qui autorisent et incitent même les concurrents à se bousculer pour être en première position lors de ces courses ultra-rapides, le but étant d’encourager les accidents spectaculaires pour le plaisir des parieurs. Toutes ces courses engrangent des dizaines de milliard de dollars de recette de jeu chaque année. Le keirin est une tradition qui remonte à 1948, on comprend mieux pourquoi le Japon est un grand fabriquant de pièces de fixies.

Nous vous laissons plonger dans cet univers étrange, spécial et complexe au travers de cette magnifique vidéo de De villiers.

Keirin: Speed Racers on Nowness.com.

course keirin fixie

molet fixie keirin

Autre article sur le même thème

Une bande de potes, des délires d’ados et des fixies…

 
Soyez le premier à commenter !

Elle est pas belle la vie ? Je ne pense pas que les riders de « foncesca film » vous disent le contraire… Cette super vidéo bien rythmée, nous montre des riders bien allumés dans les rues de New York. Certaines scènes sont dignes d’un épisode de Jackass et le making-off de fin a un petit air de very bad trip. Du grand art, chez Fixie Love on aime!