Vidéo fixie dans New York avec les rider de « Séoul got soul »

1
Commentaire (laissez le votre !)

Welcome to big apple !! Ce n’est pas nouveau New York est le berceau de l’essor du pignon fixe dans le monde, ce que tout le monde ne sait pas en revanche c’est que depuis certain pays d’Asie ont repris le relais des américains et pratiquent le fixie comme nous pratiquerions le VTT (lol le rêve quoi) pour l’occasion nous vous présentons les riders de « Séoul Got Soul » mais à new york, je sais c’est un peu alambiqué comme introduction PARIS NEW YORK SEOUL…
Bon pour résumer une vidéo teaser de « seoul got soul » à new york avec cette dimension incomparable de la big apple ou les riders sont toujours à la limite de la correctionnel entre slalom entre les taxies et les piétons anarchiques. Du fixie sport et agressif comme ont aiment chez fixielove.

vidéo-fixie-2012

1 an de créations perturbées avec un fan de fixie

 
Soyez le premier à commenter !

A VOIR ABSOLUMENT, voilà un vrai bijou, sous couvert d’une intro avec une démo fixie déguisée en monocycle, ou l’inverse !! Vous trouverez dans cette vidéo les pérégrinations de William Thomas résident de Brooklyn qui construit des vélos vraiment bizarres.

Cette vidéo est un peu longue je vous l’avoue mais elle montre le fruit de son imagination débordante. Les scénettes se succèdent avec chaque fois une explication des projets, le tout dans un humour décontracté, agrémenté de bien belles images. Essayez d’aller jusqu’au bout de la vidéo certains montages sur base pignon fixe valent le détour et suivre pendant un an le cerveau perturbé de ce new-yorkais est juste jouissif.

monocycle-fixie-brooklyn

jolie-fesses-vélo

tricycle-pignon-fixe-2012

Une bande de potes, des délires d’ados et des fixies…

 
Soyez le premier à commenter !

Elle est pas belle la vie ? Je ne pense pas que les riders de « foncesca film » vous disent le contraire… Cette super vidéo bien rythmée, nous montre des riders bien allumés dans les rues de New York. Certaines scènes sont dignes d’un épisode de Jackass et le making-off de fin a un petit air de very bad trip. Du grand art, chez Fixie Love on aime!