Jerk 45 9ème concept (expo galerie road art)

 
Soyez le premier à commenter !

Toujours dans le cadre de l’exposition fixie custom chez road art à Marseille nous découvrons aujourd’hui Jerk 45

Après avoir suivi une formation en arts graphiques, Jerk 45 fonde le collectif 9e Concept avec Stéphane Carricondo et Ned. À travers un univers fantasmagorique, coloré et foisonnant, Jerk nous conduit dans les tréfonds de son imaginaire, réussissant à y conjuguer l’esprit caustique des années punk, son enthousiasme ému pour les seventies et les fêlures de l’enfance. Dans cette jungle intérieure, ses chimères, mi-animaux mi-robots qui arpentent chacune de ses œuvres, jouent les courroies de transmission de ses angoisses et de ses obsessions. Grâce à ses collages issus de magazines rétros dont il fait la collection, il évoque l’ancien, pour mieux parler du présent.

jerk45-fixie-galerie-marseille

jerk45-fixie-custom-marseille

Travailler à vélo la culture fixie au boulot

 
Soyez le premier à commenter !

Voici un site qui me parle tant par mon métier de designer que par le thème abordé : le rapport au vélo et au travail, car je me rend comme vous vous en doutez régulièrement au travail à vélo et tout comme les créateurs de ce site je sens une dynamique différente pour moi et les personnes qui m’entourent depuis que j’ai adopté ce moyen de locomotion…

The Work Cycle, le site dont je vous parle aujourd’hui défini les choses ainsi :

 » Nous avons remarqué un autre type de relations qui se développe au travail, lorsque les gens tombent amoureux de leur vélo. Nous avons réfléchi et décidé d’explorer la façon dont le vélo façonne l’espace de travail.

En explorant les lieux de travail d’autres personnes, nous avons découvert que les entreprises avec des fortes cultures vélo, sont des lieux de travail réellement chaleureux et heureux. Les cyclistes s’extasient de leur bonne santé et développent la culture sociale, l’entraide, la motivation. Certes, il demande au premier abord peut être un défi et peut nécessiter des investissements dans l’espace de travail. Mais le défi du transport propre est une véritable priorité… »

Un super site nominé au web-design-awards et qui laisse rêver à un future radieux pour mon fixie et moi et notre vie en entreprise…

femme fixie entreprise

galerie fixie velo

page web fixie

Fabuleux travail de l’artiste Seo Young Deok à partir de chaines de vélos

1
Commentaire (laissez le votre !)

Le corps humain et son mensonge est au cœur du travail de l’artiste coréen Seo Young Deok, qui se préoccupe de l’histoire racontée à travers la figure humaine. «Dystopia» son exposition solo a eu lieu au Centre de l’INSA / Arko Arts à Séoul du 26 Octobre 2011 au 31 Octobre 2011 et a montré ses sculptures nues faites minutieusement dans des maillons de chaines de vélos. Les pièces sont minutieusement liées les unes aux autres. On pourrait comparer ces sculptures à des chaines d’ADN, une métaphore de l’homme et de la machine.

Seo Young Deok cherche à capturer les angoisses de l’homme moderne et surtout les angoisses de la jeune génération. Grâce à son travail, il expose la réalité d’aujourd’hui avec tous ses problèmes et ses écueils. Ainsi, son œuvre a une forte signification sociologique qui reflète le monde fragmenté dans lequel nous vivons.

On peut aussi aller plus loin et voir une tentative de représenter une forme naturelle par une forme artificielle et mécanisée. En d’autres termes, la technologie et l’industrie ne font qu’un avec la vie d’aujourd’hui…

Moi j’en retiens au moins une chose je ramènerais bien une de ces sculptures pour la faire trôner dans mon salon entre mon fixie et mes tableaux d’arts contemporain.

visage art fixie

maillons chaine pignon fixe

Seo-Young-Deok-incroyable-chaines-sculptures

Seo Young Deok fixie chaines sculptures femme