« Full Windsor » sort un garde-boue illustré en édition limitée pour vélo et fixie

 
Soyez le premier à commenter !

Vous connaissez maintenant l’amour que porte fixie love à toute les pièces customisés, nous ne pouvions donc pas laisser passer la collaboration des gardes boue « Full Windsor » avec le talentueux graphiste Alex Fowkes. et au vue du résultat je pense que les pièces vont partir très rapidement.
moi je dis oui pour à l’illustration noir et blanc et à l’inspiration crânes en sucre mexicains et vélos. ils sont dispos ici ils vont partir très vite à mon avis. mais comptez quand même £19.99

skull_candy_velo-fixie

garde-boue-illus-fixie-windsor

zoom-garde-boue-velo

Stéphane Carricondo 9EME CONCEPT

 
Soyez le premier à commenter !

PREMIER PORTRAIT DU COLLECTIF, STEPHANE CARRICONDO :
Après avoir suivi une formation en arts graphiques, Stéphane Carricondo fonde le collectif 9ème Concept avec Jerk 45 et Ned. Son œuvre toute entière est un hommage à l’humain. Une quête artistique introspective, mais aussi sa manière de décrypter l’autre. A travers ses visages, striés par des lignes fermées, il cherche à exprimer la cartographie d’un territoire intérieur.

carricondo-stephane-fixie-road-art

Certaines photographies anthropologiques africaines et amérindiennes ont beaucoup nourri son travail, habité par cette quête perpétuelle de faire passer des émotions et surtout de révéler cette part d’humanité que nous partageons tous, bien
au delà de la barrière des apparences.

carricondo-stephane-fixie-customisation

Exposition de fixies customisés par 9ème Concept chez Road Art (Marseille)

2
Commentaires (laissez le votre !)

L’EXPOSITION

Le 9ème Concept revient avec une exposition collective pour l’ouverture de Road Art Gallery à Marseille, il s’associe au magasin de vélo du même nom pour mettre en scène une exposition sur l’univers du vélo. Lors du vernissage, le jeudi 25 octobre 2012, 16 oeuvres originales seront exposées.

road-art-2012-expo-9-eme-concept

Road Art Gallery accueillera l’exposition “Tous les chemins mènent à Marseille” du 25 octobre au 10 décembre 2012. Chaque artiste produira deux œuvres: la customisation de cadre de vélo et leur interprétation d’anciennes cartes routières de Marseille. Les huit œuvres de 77cm x 125cm qui ont inspiré les huit cadres retravaillés seront visibles par tous durant toute la durée de l’exposition.

Ce projet artistique est né d’une rencontre, grâce à un ami commun, entre Thomas Degert, gérant du magasin Road Art, et Stéphane Carricondo l’un des fondateurs du 9ème Concept. Les deux hommes sont tout deux passionnés et partagent le goût du travail collectif. Dans cet environnement est née l’idée de cette exposition pour laquelle le 9ème Concept a travaillé sur des supports inédits. Pour cet exercice de style, Stéphane Carricondo propose alors à plusieurs artistes du 9ème Concept de se lancer avec lui dans cette aventure artistique.

Stéphane Carricondo, Jerk 45, Ned, Alexandre D’Alessio, Romain Froquet, Clement Laurentin, Theo Lopez et Venoom & Jeykill pour Bleu Noir présenteront des oeuvres qui permettront au public de découvrir les techniques et styles différents qui vivent au sein du collectif.

customisatio-velo-fixie-marseille-2012

Alexandre D’Alessio qui habite à Marseille depuis toujours assure la direction artistique de ce projet: concepts, scénographie, coordination artistique de l’exposition.

La scénographie imaginée par Alexandre, avec la complicité de Thomas, proposera au public de voir, tour à tour, tous les cadres retravaillés montés sur un vélo. Pour cela, la galerie modifiera sa scénographie régulièrement afin de dévoiler une succession de vélos “artistiques”, véritables pièces de collection.

À noter le jeudi 22 novembre 2012 à partir de 19h le second temps fort de l’exposition: les vélos seront démontés et recréés en public afin de faire découvrir à tous la beauté de leurs pièces devenues œuvres d’art.

Pour l’occasion Fixie love va vous dresser un portrait d’artiste chaque jour de la semaine comme une sorte de compte a rebours avant ce superbe rendez-vous vélo et art Marseillais

vélo pignon fixe de matheux le polygone de Reuleaux

1
Commentaire (laissez le votre !)

Voilà un pignon fixe aux roues pentagonales qui roule sans secousses, cette création 
d’un inventeur chinois nommé Guan Baihua, reflètent un calcul mathématique. Malgré les angles que présentent les roues, le niveau où se trouve la selle reste continuellement au même niveau, donnant l’impression d’être sur une bicyclette ordinaire. 
En bref, cette forme géométrique plus ou moins bizarre en combinaison avec les recherches mécaniques offrent des résultats plus qu’étonnants.

fixie-polygone-de-reuleaux-roue

C’est au cœur du Moyen Âge que le polygone de Reuleaux a fait sa première apparition. Tous les diamètres de ce polygone ont la même longueur. Certes, cette forme géométrique porte le nom de l’ingénieur et technologue allemand Franz Reuleaux. Mais il n’en est pas l’auteur. C’est l’homme qui y a porté des études avancées. Il a également fait des rapports pour mettre la forme en application dans le monde de la mécanique.

Leonhard Euler a aussi fait ses recherches concernant l’or biforme, comme il l’appelle. À part cela, plusieurs manuscrits contiennent cette figure dont celui de Léonard de Vinci. On peut en apercevoir sur des architectures anciennes comme la cathédrale Saint-sauveur de Bruges. Aux Royaume-Uni, les pièces de 20 et 50 cent sont même en polygone Reuleaux cela permet d’économiser de la matière et d’être reconnu par les machines.

velo-roue-ovale-polygone-reuleaux

fixie-chinois-roue-carre-reuleaux

velo-reuleaux-pignon-fixe

le vélo pour tous ou pédaler avec ses bras !!

2
Commentaires (laissez le votre !)

Bel athlète ce Arnold ! Il avait de quoi faire de belles pointes de vitesses avec de telles cuisses… Juste le prévenir de rester calme sur le guidon pour éviter la casse.

schawrzenegger-a-velo-fixie