vélo pignon fixe de matheux le polygone de Reuleaux

1
Commentaire (laissez le votre !)

Voilà un pignon fixe aux roues pentagonales qui roule sans secousses, cette création 
d’un inventeur chinois nommé Guan Baihua, reflètent un calcul mathématique. Malgré les angles que présentent les roues, le niveau où se trouve la selle reste continuellement au même niveau, donnant l’impression d’être sur une bicyclette ordinaire. 
En bref, cette forme géométrique plus ou moins bizarre en combinaison avec les recherches mécaniques offrent des résultats plus qu’étonnants.

fixie-polygone-de-reuleaux-roue

C’est au cœur du Moyen Âge que le polygone de Reuleaux a fait sa première apparition. Tous les diamètres de ce polygone ont la même longueur. Certes, cette forme géométrique porte le nom de l’ingénieur et technologue allemand Franz Reuleaux. Mais il n’en est pas l’auteur. C’est l’homme qui y a porté des études avancées. Il a également fait des rapports pour mettre la forme en application dans le monde de la mécanique.

Leonhard Euler a aussi fait ses recherches concernant l’or biforme, comme il l’appelle. À part cela, plusieurs manuscrits contiennent cette figure dont celui de Léonard de Vinci. On peut en apercevoir sur des architectures anciennes comme la cathédrale Saint-sauveur de Bruges. Aux Royaume-Uni, les pièces de 20 et 50 cent sont même en polygone Reuleaux cela permet d’économiser de la matière et d’être reconnu par les machines.

velo-roue-ovale-polygone-reuleaux

fixie-chinois-roue-carre-reuleaux

velo-reuleaux-pignon-fixe

1
Commentaire
 pour “vélo pignon fixe de matheux le polygone de Reuleaux”

  1. La vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=Xq4fNhtKjus

Vous aussi laissez votre commentaire !