Choisir sa selle de vélo et fixie

 
Soyez le premier à commenter !

Le vélo de vos rêves va nécessairement de paire avec la selle qui conviendra à votre corps. Que vous montiez à vélo pour la forme, le plaisir ou les compétitions, prenez le temps de faire un bon tour d’horizon avant de fixer un choix et vos fesses. Il est vrai qu’une selle ne convient pas à tous les cyclistes, ce qui justifie qu’il faille l’examiner attentivement avant l’achat. Pour bien choisir, il vous faut tenir compte de l’usage que vous souhaitez faire de votre pignon fixe.

choisir sa selle fixie

Morphologie : Le cycliste s’appuie sur 2 gros os: les ischions sur les muscles fessiers et la chair. L’inclinaison qu’il donne au bassin pendant l’action du pédalage va influer sur la sollicitation des différentes parties.

Une selle pour un usage balade et loisir
Comme les courses en ville requièrent plus de confort que de performance, il vous faut insister sur le côté pratique de l’engin. Vérifiez qu’au niveau de l’assise le vélo offre suffisamment d’appui pour permettre à votre bassin de se poser en équilibre. Sur ce point un siège rembourré ne sera pas du luxe.
Il est aussi important que le siège ne soit pas trop creux (attention aux crampes !) ni trop plat pour ne pas mobiliser trop de muscles pour rester calé.

Une selle pour les fixies à la recherche de performance
La légèreté est une qualité appréciable sur une selle de vélo de type course. Un compétiteur jugera aussi sa selle plutôt sur son poids. L’ergonomie est également un critère important puisque vous devez pouvoir bouger aisément. Le modèle le mieux adapté sera celui qui ne gênera pas votre performance tout en optimisant votre confort : une selle profilée et/ou creuse avec une taille ajustée à votre fessier.
Une selle en carbone est une alternative grâce à son poids plume. Il faudra néanmoins penser à porter des cuissards pour compenser la dureté de ce type de matière.

Une selle pour la polyvalence.
L’objectif avec une selle adéquate est de bien répartir les charges entre les ischions et les chairs qui l’entourent. Les selles qui pourraient être de bons compromis si vous hésitez entre le street et la vitesse pourraient s’avérer être une selle rembourrée mais profilée comme certaines selles de BMX ou de VTT.

Cuir ou synthétique ? Le choix de la matière se fait suivant vos préférences entre longévité ou souplesse.
Compte tenu de la capacité d’adaptation du cuir, votre postérieur ne gagnera que plus de confort au fil des kilomètres. En prime par temps chaud ou humide, la selle en cuir résiste à tous les intempéries. La selle met donc un peu plus de temps à se faire à votre postérieur mais vous la patinerez et lui donnerez la forme idéale avec le temps.
Les selles synthétiques ne se bonifient pas avec le temps. Si elles ne vous conviennent pas dès le début, elle ne vous conviendront certainement jamais.
Attention aux selles avec coussin de gel ou coussin d’air, elles sont parfois agréables à rouler au début mais sur les longues balades leur manque d’adaptation peut se révéler désagréable.

Conclusion :
Avec la mauvaise selle, les heures passées perchées sur votre vélo auront vite raison de votre fessier ! Choisissez donc une selle en fonction de votre pratique, la hauteur du siège sera également ajustée à votre taille. Votre santé est en jeu, une selle trop plate risque de provoquer des irritations au niveau de votre cuisses tandis qu’un modèle trop étroit peut entrainer une liste de pathologies parfois insoupçonnées engourdissements, crampes, furoncles, infections, impuissance. Bien choisir sa selle de vélo c’est considérer le type de course que vous envisagez de faire sans oublier de prendre en compte votre morphologie (taille, poids, etc.).

Le fixie design de Vanhulsteijn

6
Commentaires (laissez le votre !)

fixie design Vanhulsteijn woody

Fixie Love vous présente une œuvre d’art, le fixie Vanhulsteijn.  Spécialisée à la base dans la décoration d’intérieur, l’agence de design Hollandaise Vanhulsteijn s’est reconvertie dans le fixie !

Ce fixie  est fait main et existe en trois versions disponibles à la vente :

Le Woody composé de moyeux Shimano, de jantes Ghisallo, de roues Continental, d’un pédalier Stronlight et d’une selle San Marco pour un prix de 1595 €.

Le Bluefixie composé de moyeux Campagnolo, de jantes Rigida, de roues Vittoria, d’un pédalier Campagnolo, d’une tige Nitto et d’une selle Charge spoon pour un prix de 1595 €.

Le Silent grey composé de moyeux vintage Mavic, de roues Hutchinson, d’un pédalier Shimano, de freins Shimano et d’une selle Vanhulsteijn pour un prix de 1850 €.

Le Woody et le Bluefixie sont cutomisables, il est possible de les avoir dans différents coloris, blanc, noir, bleu et orange. Il sont aussi disponible avec ou sans freins avant et arrière, montés en fixie ou en singlespeed.

L’un de ces fixies est même en vente sur Paris dans le shop fixie Urban !

pignon fixe design vanhulsteijn woodyfixie design vanhulsteijn woody selle san marcopignon fixie design vanhulsteijn woody roues continental jantes ghisallofixie bleu design vanhulsteijn bluefixie moyeux campagnolofixie bleu design vanhulsteijn bluefixie tige nitto roues vittoriafixie bleu design vanhulsteijn bluefixie pedalier campagnolofixie bleu design vanhulsteijn bluefixie moyeux campagnolopignon fixe gris design vanhulsteijn silentgrey moyeux vintage mavicpignon fixe gris design vanhulsteijn silentgrey shimanofixie design gris vanhulsteijn guidonfixie design gris vanhulsteijn silentgrey shimanofixie design gris vanhulsteijn silentgrey pédalier shimano