Fabuleux travail de l’artiste Seo Young Deok à partir de chaines de vélos

1
Commentaire (laissez le votre !)

Le corps humain et son mensonge est au cœur du travail de l’artiste coréen Seo Young Deok, qui se préoccupe de l’histoire racontée à travers la figure humaine. «Dystopia» son exposition solo a eu lieu au Centre de l’INSA / Arko Arts à Séoul du 26 Octobre 2011 au 31 Octobre 2011 et a montré ses sculptures nues faites minutieusement dans des maillons de chaines de vélos. Les pièces sont minutieusement liées les unes aux autres. On pourrait comparer ces sculptures à des chaines d’ADN, une métaphore de l’homme et de la machine.

Seo Young Deok cherche à capturer les angoisses de l’homme moderne et surtout les angoisses de la jeune génération. Grâce à son travail, il expose la réalité d’aujourd’hui avec tous ses problèmes et ses écueils. Ainsi, son œuvre a une forte signification sociologique qui reflète le monde fragmenté dans lequel nous vivons.

On peut aussi aller plus loin et voir une tentative de représenter une forme naturelle par une forme artificielle et mécanisée. En d’autres termes, la technologie et l’industrie ne font qu’un avec la vie d’aujourd’hui…

Moi j’en retiens au moins une chose je ramènerais bien une de ces sculptures pour la faire trôner dans mon salon entre mon fixie et mes tableaux d’arts contemporain.

visage art fixie

maillons chaine pignon fixe

Seo-Young-Deok-incroyable-chaines-sculptures

Seo Young Deok fixie chaines sculptures femme

1
Commentaire
 pour “Fabuleux travail de l’artiste Seo Young Deok à partir de chaines de vélos”

  1. superbe

Vous aussi laissez votre commentaire !